• AO : De l'inégalité des dossiers envoyés par les BET

    Je plante le décor :

    "Cher BET,

    Je te remercie de participer à cet appel d'offres, et je suis ravi de collaborer avec toi.
    Attention, la MO veut quelque chose de très précis sous peine d'élimination. Voici le règlement de consultation avec les documents à insérer/compléter.

    Bien à toi,

    L'architecte"

    -----

    "Hello,

    Tu trouveras ci-joint mon dossier à imprimer. Je te laisse le soin de trier les documents qui ne seraient pas nécessaires. N'hésite pas à me contacter s'il manque quelque chose!

    Bisous bisous,

    Le BET"

    Surréaliste ? Malheureusement, non. Situation habituelle ...

    Heureusement, tous les BET ne sont pas comme ça. Heureusement, certains lisent les règlements de consultation et s'appliquent à transmettre dans des délais raisonnables un dossier complet et personnalisé aux demandes du maître d'ouvrage.

    Mais que dire des autres ?AO : De l'inégalité des dossiers envoyés par les BET

    Ceux dont on attend les dossiers jusqu'à la dernière minute, et qui finissent par envoyer leur dossier par mail (les plus sadiques pousseront le vice jusqu'à transmettre un fichier par document, mélangeant allègrement .doc et .pdf).
    Commence alors le grand stress des impressions de dernière minute, les dossiers à relier et la cavalcade jusqu'à la poste pour tout envoyer en Chrono...

    Ceux qui envoient toujours le même dossier, sans se soucier du règlement demandant "x, x et x document à l'exclusion de tout autre, sous peine d'exclusion", ou "accompagné des bilans comptables des 3 dernières années". Bien embêtant avec un dossier relié (mais pas trouilloté de la même façon) ou thermocollé !

    Ceux qui ont confondu "copie CC" et "copie CCI" en vous renvoyant le cadre-type complété, et vous découvrez la liste des 20 (!) équipes concurrentes avec ce même BET.

    Ceux qui proposent un appel d'offres ... sympa? Oui, mais ils vous inondent tous les jours de propositions inadaptées (vous aviez pourtant bien pris soin de préciser les montants de travaux, régions et types d'opérations susceptibles de vous intéresser).

    Je sais que vous envoyez beaucoup de dossiers, à beaucoup d'architectes.

    Mais les architectes doivent compiler les dossiers d'équipes allant jusqu'à 8 cotraitants (et potentiellement autant de relances à faire, de dossiers à imprimer), des cadres-types à compléter, des notes méthodo à rédiger et des références à présenter en long, en large et en travers (avec une seule photo, avec 3 photos, renommées comme ci ou comme ça, sous 2 formats différents... j'en passe et des meilleures).
    Ils ne se présentent généralement que dans une seule équipe par appel d'offres et supportent des coûts conséquents d'impression et d'envoi.

    Si vous vous appliquez à rendre un dossier conforme dans des délais raisonnables, vous aurez toute leur reconnaissance !

    A tous ceux qui le font déjà : mille mercis, ne changez rien !

    « "Anticipez et gérez les difficultés de votre agence"Nouvelle obligation : l'entretien professionnel »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Emeline.
    Jeudi 4 Juin 2015 à 09:28

    Ah ah Hélène, ce coup de gueule !

    Z'ont qu'à tous travailler avec moi, un seul BET, une assistante canon qui lit tous les AO à fond et qui va même jusqu'à envoyer les pièces à compléter vierges à son architecte préféré pour qu'il n'ait pas à le faire :p

    Bon, j'arrête la pub.

    Je comprends qu'en tant que mandataire ça ne doit pas être facile, mais en tant que BET ça ne l'est pas non plus...

    Combien d'architectes nous sollicite 2 jours avant le rendu genre "c'est urgentissiiiime" "Bah oui je sais bien mais je peux pas aller plus vite que le vent..."

    Combien d'entre eux aussi nous demandent de compléter des cadres de réponse avec des plans masse, ou des Powerpoint avec pleiiiin de photos (mais euh messieurs dames les architectes, les plans masse de l'ARCHITECTE et les perspectives de l'ARCHITECTE ça apporterait quoi de plus au dossier du BET ?! Ce d'autant plus que le RC ne le précise pas...).

    Disons aussi que certaines assistantes ont oublié d'être aimables avec leurs cotraitants. Nous ne sommes pas des sous-merdes mais des éléments indissociables de Monsieur The Grand Architecte Melon pour qu'un bâtiment tienne debout...

    Je crois que certains se trouvent et parviennent à travailler ensemble sans heurt, et heureusement. Pour d'autres équipes c'est beaucoup plus compliqué, et ce n'est pas près de changer malheureusement ! 

    C'est valable pour l'assistante de com' qui fait les AO mais également pour l'assistante de gestion / direction. S'entendre dire tous les jours par les mandataires "Oh mais je n'ai pas que ça à faire moi vous savez" c'est pas très sympa, JE ME CHATOUILLE PAS LA PLANTE DES PIEDS A LONGUEUR DE JOURNEE NON PLUS ! ^^ (mais ça non plus on ne peut pas le dire, parce que ce sont nos mandataires...)

    Mais j'aime mon travail quand même parce que la plupart des assistantes avec qui j'ai des relations sont des gentilles fifilles qui considère une assistante de BE comme son alter égo. Nous faisons les mêmes postes, de manière différente sûrement mais nous sommes dans le même bâteau :D

     

     

    2
    Jeudi 4 Juin 2015 à 10:43

    Ah, Emeline, j'étais sûre de te retrouver là ;)

    Merci pour ton commentaire qui donne une vision de l'autre côté du miroir!

    J'avoue que ça m'arrive aussi de faire des demandes de dernière minute, quand un AO me tombe sur les bras la veille pour le lendemain ("il faut absolument qu'on le fasse, celui-là! on a toutes nos chances" oui, comme les 250 autres équipes qui y répondent…).

    Mais je suis surprise que certains archis te demandent de compléter LEURS fiches références… et puis quoi encore ?!
    N'hésite pas si tu as d'autres anecdotes qui aideraient à rééduquer certain(e)s.

    Enfin, comme tu l'évoquais, c'est avant tout une question de personnes. Et sans vouloir te faire de pub, ça a toujours été un plaisir de travailler avec toi :)

    NB: il y en a qui se chatouillent la plante des pieds. Mais c'est partout! winktongue

    3
    Emeline.
    Vendredi 5 Juin 2015 à 09:32

    Je ne pouvais pas ne rien dire ^^

    Ce serait d'ailleurs bien qu'on puisse retravailler ensemble ! tongue

    On se chatouillerait la plante des pieds simultanément, ce serait cool yes

    4
    assistantedebordee
    Mercredi 10 Juin 2015 à 11:53

    Ce post m'a fait beaucoup de bien, c'est bon de se sentir comprise ! Ceux qui change d'avis 5 jours après la constitution de l'équipe alors qu'il y a une exclu ! Ceux qui remplissent pas les cases spécifiques des tableaux Excel parce qu'ils connaissent pas le montant ou la taille de leur projets (?!), ceux qui envoient des DC1 avec une autre agence en mandataire, ceux qui sont tout le temps d'accord mais qui n'envoient jamais le dossier... Quelle angoisse !

    5
    Mercredi 10 Juin 2015 à 19:23

    Et derrière toutes ces angoisses, ces énervements, ce stress... LA question : tout ça, est-ce bien utile ?

    Car si certaines agences vivent des appels d'offres, pour beaucoup d'autres ce n'est que temps, argent et énergie vainement dépensés.
    Et je ne parle même pas du côté avilissant avec le temps qui passe.

    Si je remonte le temps quelques années en arrière, je faisais mon mémoire de fin de formation sur les appels d'offres. Débutante et pleine d'enthousiasme, je prenais chaque dossier comme un jeu. Mais au bout de 300, 500, 1.000 dossiers envoyés, avec des résultats ... comment dire... pas encourageants, on se lasse !

    C'est pour ça que les belles rencontres BET/archi sont précieuses :)
    A défaut de se chatouiller la plante des pieds, ça met un peu de soleil !

    Tiens bon, @assistantedebordee ! J'espère que tu as trouvé ton Emeline...

    6
    assistantedebordee
    Mercredi 10 Juin 2015 à 19:36

    J'ai dépeint un tableau noir parce que des fois ça pèse, et je suis d'accord que souvent je me sens comme dans une usine à gaz. Les dossiers perdent leur sens, on enchaîne sans même réfléchir au projet.
    Dans mon ancienne agence, je faisais 4 dossiers par semaine ! Des fois, on était retenus, les boss relisaient le programme et disaient "en fait on va pas faire le concours, ça nous intéresse pas". De quoi rendre dingue !!!
    Mais il m'est arrivé de rencontrer des supers personnes, des assistantes aussi débordées que moi, et au quotidien j'ai des échanges très agréables. Heureusement :)
    Et puis, quand on a un retour positif... Quel bonheur !

    7
    Mercredi 10 Juin 2015 à 19:49

    Je vois tout à fait ...

    Mais me voilà rassurée, tu ne t'es par laissée engloutir par les AO; et comme tu le dis, un concours gagné ou de belles rencontres aident à relativiser.

    Au plaisir de te retrouver prochainement au détour d'un commentaire !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Emeline.
    Jeudi 11 Juin 2015 à 09:28

    Moi je veux bien rencontrer tout le monde hein ! ;)

    Il faut positiver les filles ! Et surtout se dire que sans AO, pas de marchés ^^

    9
    Jeudi 11 Juin 2015 à 09:48
    Oui on devrait s'organiser une petite réunion :)
    Pour info l'agence où je travaille actuellement obtient ses affaires principalement via commandes directes de promoteurs... Les ao auxquels nous continuons de répondre à un rythme effréné ne nous rapportent plus de nouvelles affaires depuis un bon moment.
    Il y a des effets de mode, comme dans tout!
    10
    assistantedebordee
    Jeudi 11 Juin 2015 à 10:09

    La nouvelle agence pour laquelle je travaille depuis 10 mois fonctionne plutôt bien avec les AO. Un bon score ! Mais elle est implantée depuis des dizaines d'années. Celle d'avant, il est arrivé de ne pas être retenus une seule fois sur 75 candidatures, plus d'un an sans rien ! C'est surtout une histoire de communication, de relationnel. Il faut rencontrer, se présenter, faire les salons.... Bref, l'AO ne vient que dans un second temps !
    Dans quelle région êtes-vous ?

    11
    Jeudi 11 Juin 2015 à 10:20
    200 ao sans sélection phase 2 en 2014, après de nombreux concours importants sélectionnés les années précédentes.
    Et souvent des mêmes noms qui reviennent parmi les sélectionnés, d'où mon "effet de mode".
    Car l'agence où je travaille communiqué beaucoup auprès des MO et promoteurs.
    Mais ce qui compte c'est d'avoir du travail :)
    Avec la crise, trop d'agences répondent aux mêmes ao, les chances s'amenuisent... il y avait un article très intéressant à ce sujet dans le d'A de décembre 2014. J'essaierai de vous le publier prochainement.

    Émeline et moi sommes sur Paris!
    12
    Emeline.
    Jeudi 11 Juin 2015 à 11:27

    Les promoteurs zzz

    Malheureusement, il n'y a que ça à faire quand effectivement l'agence n'est pas dans la mode d'un maître d'ouvrage...

     

    Hélène, ce que tu me dis me rend folle ! 200 AO sans aucune sélection :O

    13
    Jeudi 11 Juin 2015 à 11:49

    Et oui.......
    Dans ces cas-là, il me semble qu'il vaut mieux en faire peu et mieux.
    Que de temps et d'argent perdus pour si peu en retour!
    Les promoteurs présélectionnés par les MO sont alors une bonne alternative à l'absence de sélection directe.

    (Bon sang! Il faut vraiment que je mette l'article de d'A ! )

      • Solène
        Lundi 6 Juin 2016 à 15:50

        150 AO sans aucune sélection, ce fut mon année dans ma précédente agence d'archis... de quoi déprimer sévère :(

      • Lundi 6 Juin 2016 à 17:20

        Tu m'étonnes !

        J'aimerais bien savoir quelle moyenne d'AO envoyés dans chaque agence, et quel taux de sélection !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :