• Chers Maîtres d’Ouvrage ...

    Chers Maîtres d’Ouvrage,

    À vous qui faites la pluie et le beau temps au sein des agences,
    À vous qui passez des dizaines d’appels d’offres par an, ou au contraire qui en faites très ponctuellement,

    Vous n’imaginez sûrement pas l’incompréhension et la frustration que peuvent susciter vos annonces auprès des assistantes d’architectes !

    Une réponse bien faite à un appel d’offres provient généralement d’une agence avec un secrétariat de qualité. Soyons francs, les architectes ont rarement le temps de répondre eux-mêmes aux annonces qu’ils sélectionnent.

    Quand vous exigez des documents tous aussi tordus les uns que les autres, ce sont les assistantes que vous rendez chèvres :

    Chers Maîtres d’OuvrageDes assistantes qui doivent à longueur de journée remplir des tableaux différents mais reprenant quasiment tous les mêmes informations –quand vous ne demandez pas des informations auxquelles elles n’ont pas accès ! (Et là, je pense à tous ces tableaux où il est demandé le montant des honoraires de la Maîtrise d’Œuvre et/ou de l’architecte, les surfaces SHON/SHAB/SDP, le nom et n° de téléphone du Maître d’Ouvrage de la salle des fêtes de Trifouillis-les-Oies qui a certainement changé depuis les dernières élections, etc.)

    Des assistantes qui sans cesse subissent les délais toujours plus courts que vous nous imposez entre la publication de l’annonce et la réception des candidatures.
    Batailler pour trouver une équipe cohérente (surtout quand vous imposez l’exclusivité !), recevoir les dossiers des bureaux d’études, élaborer et compiler les documents, et renvoyer le tout dans les délais impartis nous impose une sacrée gymnastique quand on ne dispose que de deux semaines !
    Combien de fois avons-nous dû recevoir des dossiers par mail et les imprimer en catastrophe pour un envoi en express (coûteux !), la date limite étant fixée au lendemain ? Et que dire des fois où notre dossier arrive hors délais ?!
    Laissez-nous le temps de travailler autrement que dans l’urgence, et de vous rendre un dossier qualitatif.

    Des assistantes qui envoient généralement une quinzaine de dossiers par mois, geste souvent vain au vu des taux de sélection d’un marché qui a vu passer la crise ; les petites structures se faisant concurrencer par de grosses agences qui viennent désormais répondre aux mêmes marchés …

    Chers Maîtres d’OuvrageJe ne vous cache pas que le découragement nous atteint parfois au détour d’une annonce que nous pourrions qualifier de « chiante ».
    Avec l’expérience, on les repère vite, et c’est la mort dans l’âme que nous devons constituer équipe et dossier. Ce qui était un jeu en début de carrière devient le point noir de notre métier, et nous nous prenons à rêver d’un poste où nous n’aurions pas à répondre aux appels d’offres.

    Cela donne parfois lieu à des scènes comiques où l’on invoque le Dieu des AO :
    « Pitié, faites que mon boss ne veuille pas répondre à cette candidature toute pourrie ! Si on ne fait pas celle-là, promis je m’applique particulièrement sur la prochaine ! »

    Et on met le paquet avec le boss, en lui sortant LES arguments, air de rien : « Alors Trifouillis-les-Oies, tu sais, c’est dans le XXX, près de {grosse-ville-qui-n’en-est-pas-une}. Enfin, ce n’est pas juste à côté, hein. En TER c’est 3h10, et après tu en as pour 80 km en voiture de location. C’est loin mais c’est jouable. C’est juste une question de temps et de budget. Par contre il y a exclusivité et il faut un ergonome et un BET dépollution. Ah bon, tu ne veux pas qu’on la fasse finalement ? C’est dommage… mais je comprends c’est plus raisonnable ! »

    L’Ordre des Architectes d’Île-de-France (CROAIF) avait publié en octobre 2012 une charte listant 9 conseils à l’attention des maîtres d’ouvrage souhaitant organiser une consultation d’architectes, qu’il {introduisait} en ces termes :
    «Faciliter l’acte de candidature, adapter les critères de sélection, adopter les procédures adéquates, sont autant de moyens d’assurer une sélection de qualité tout en permettant la plus grande diversité. C’est pour les maîtres d’ouvrage un gain de temps et d’efficacité, et la promesse de projets de qualité ; c’est pour les architectes, la possibilité de valoriser leurs compétences au service de la qualité architecturale.»

    Le Conseil National de l’Ordre des Architectes (CNOA) a renchéri en publiant en mai 2016, et en partenariat avec le CAUE, la MIQCP et le Ministère de la Culture, « Le mini-guide pour bien choisir l’architecte et son équipe », pointant notamment l’importance d’une programmation préalable et d’une procédure cohérente avec le marché.
    La brochure met les pieds dans le plat et ne manque pas de rappeler que le recours aux procédures adaptées via un choix sur appels d’offres « a pour effet le choix préférentiel de l’équipe sous-qualifiée et moins chère, le dumping des honoraires, des économies sur les temps d’études et de suivi de chantier, des solutions constructives et des choix techniques non optimisés, des dossiers de consultation peu approfondis. Autant de facteurs qui entraînent un coût global et une sinistralité accrus, avec, pour conséquence, la production d’un cadre de vie médiocre. »

    Cette multiplication d’ouvrages « d’éducation » montre bien la crispation qui est la nôtre quand nous devons répondre aux marchés publics !
    C’est pourquoi nous, assistantes ayant à répondre quotidiennement à vos annonces, vous adressons à notre tour nos recommandations (car après tout, nous sommes bien placées pour en parler, et personne n’a encore songé à nous demander notre avis sur la question…) :

    Bref, ON RÊVE :

    Parce qu’un jour, peut-être, répondre aux appels d’offres ne sera plus une corvée mais une simple formalité.
    Ce ne sera plus une activité chronophage et abrutissante.

    Chers Maîtres d’OuvrageLa dématérialisation serait systématisée pour toutes les phases 1, via UNE plateforme unique au design agréable, simple d’utilisation, compatible MAC et PC sur laquelle tous nos documents seraient stockés en ligne, et on n’aurait qu’à communiquer un n° d’identifiant unique ? (Allez, au pire, cocher les références qu’on veut mettre en avant). 

    L’annonce tiendrait au maximum sur 2 pages, avec toutes les infos utiles, sans aucune ambiguïté sur la formulation

    L’annonce idéale, on l’a déjà parfois croisée.
    C’est celle dont on comprend les enjeux d’une simple lecture en diagonal. Celle qu’on réécrirait intégralement si l’on voulait prendre en note les points essentiels et importants. Celle dont la clarté ne suscite aucune question d’interprétation ou de complément d’information.

    Chers Maîtres d'Ouvrage, cette annonce, est-ce la vôtre ?

     


    Télécharger « consultations darchitectes 1 charte 9 conseils »
    Télécharger « mini guide pour bien choisir l'architecte et son équipe »

    « Des nouvelles du frontNouveaux DC1 et DC2 au 26 octobre 2016 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 22:26

    Bonsoir Hélène,

    C'est du vécu et on s'y retrouve.

    Tout à fait d'accord, il y a quelques temps quand je cherchais un poste, je fuyais les postes où l'on me disait "c'est principalement pour constituer les dossiers d'Appel d'Offre", même si le principalement n'était jamais quantifié ni ce qui devenait accessoire non plus ! J'ai de la chance, pour l'instant, pas de concours dans l'agence dans laquelle j'ai trouvé mon CDD actuel... Ouf !

    Mais combien de Maîtres d'Ouvrage vont lire cela ??

    Dans le même ordre d'idée, on peut aussi parler des textes explicatifs pour les formalités fiscales ou autres... J'ai relu plusieurs fois les textes sur le CSP (1ère année d'indemnisation en cas de licenciement économique) pour être sûre de bien comprendre.... Enfin sûre, disons pour avoir un début de compréhension. D'ailleurs POLE EMPLOI n'était pas sûr non plus...

    A bientôt !

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    ln75002
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 11:10

    Je me sens moins seule!! Merci!! c'est tout à fait ça

    3
    aerysse
    Mardi 22 Novembre 2016 à 18:07
    aerysse

    Et comment faites vous pour les lettres de motivation (que mon boss ne veux pas du tout écrire) ou les notes d'intention (mais ou là j'insiste un peu plus car vraiment je ne peux pas le faire) ou les présentations d'équipe avec paragraphe sur comment on va marcher ensemble... (dans ma tête j'ai toujours "et bien l'archi conçoit et dessine, le BET fluides travaille sur les fluides, le BET TCE et bien il est TCE... Et on va faire des réunions et s'envoyer des mails..." franchement je ne sais jamais ce qu'ils attendent de ce genre d'écrit !! HELP HELP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :